LES LAUREATS

 
 

 
 
Grands Entretiens Rennes_NB-8212.jpg

Manon Guennec Perrine Carriou

1er prix : Pavillon Centre-bourg (L161)

Le « Pavillon en centre bourg » est un projet de Manon Guennec et Perrine Carriou, situé à Guémené-sur-Scorff. Dans cette commune rurale, possédant peu de terres pour s’étendre, l’enjeu pour ces deux architectes était d’offrir tous les critères de la maison pavillonnaire en réhabilitant un ancien bâtiment du centre bourg.  « Finalement, nous […] sommes animées par la nécessité de rendre le désir de nouveau logement durable, en le transposant dans un foncier revalorisé et en l’adaptant à un contexte bâti. »

 

 
 
Grands Entretiens Rennes_NB-8198.jpg

Nafiseh Mousavien

2ème prix (ex aequo) : Habitat Poreux (L200)

Le projet « Habitat Poreux » de Nafiseh Mousavien est proposition conceptuelle et poétique de coexistence
entre l’humain et la nature à l’ère de l’Anthropocène. « L’Habitat poreux est un ensemble vivant des milieux qui s’entrelacent, s’entremêlent et se renouvèlent constamment selon les saisons, le temps, les circonstances, les relations et les envies de ses habitants.

 

 
 
Nicolas Matranga  Roméo Sanseau © Juliette Chenais de Busscher.jpg

Nicolas Matranga, Romeo Sanséau et Patxi Gardera

2ème prix (ex aequo) : Logements localisés (L184)

Le projet « Logements Localisés » de Nicolas Matranga, Romeo Sanséau et Patxi Gardera pose la question de la place et la pratique de l’architecte en amont de la production aujourd’hui. Ils mettent au premier plan les compétences de l’architecte à lire et projeter toutes les opportunités offertes par les territoires en fonction de la capacité des lieux à accueillir mais aussi à engendrer la nature des programmes qui vont l’occuper » et le plaisir d’habiter est moteur de création.

 

 
 
Yuko Ohashi © Juliette Chenais de Busscher.jpg

Harold Chaveneau et Yuko Ohashi

2ème prix (ex aequo) : PLU + S (L124)

Le projet « PLU + S » d’Harold Chaveneau et Yuko Ohashi repose sur un principe de logements collectifs qui rend possible l’expression de la multiplicité des formes d’habitat. A la manière de la commercialisation et du découpage des plateaux de bureaux, ils proposent des plateformes à lotir qui puissent accueillir différentes typologies de logements, comme on le ferait d’une parcelle.

 

 
 
image1.jpeg

Shama Boudhabay

2ème prix (ex aequo) : La recyclerie Courneuvienne (L207)

Le projet « La Recyclerie Courneuvienne » de Shama Boudhabay, se situe à la Cité des 4000 à la Courneuve, en banlieue parisienne.  Il s’agit d’une proposition de réhabilitation de la barre Robespierre, un des grands ensembles les plus emblématique de France.  La réhabilitation y est envisagée comme capacité transformatrice d’une qualité urbaine mais aussi sociale et culturelle. Il s’agit de promouvoir l’importance du vivre ensemble et du commun et de voir l’architecture comme un processus et une entité vivant capable d’évoluer avec les transformations de la population.